Ghislaine Barthod

Ghislaine Barthod fait partie des meilleurs producteurs de Chambolle Musigny, elle tire le meilleur parti possible de ses parcelles de premier cru. C’est une superbe ambassadrice pour le village, notamment au travers de vins comme Aux Beaux Bruns, Les Cras et Les Vérouilles. Elle est cependant moins connue que d’autres producteurs car elle ne possède pas de vignes en grand cru. Cette hiérarchie (très liée aux cours des vins) paraît aujourd’hui un peu surannée, ce qui pousse les buveurs un peu avertis à aller fouiner du côté des meilleurs premiers crus plutôt que de devoir payer les prix stratosphériques des grands crus.

La beauté naturelle de Ghislaine et son charme contagieux semblent se montrer dans ses vins ; ils sont frais, jolis, exubérants. Ses vinifications sont inspirées des méthodes non-interventionnistes du passé. Elle vendange aujourd’hui quelques semaines plus tôt qu’auparavant et aime que ses vins se développent lentement. Pour les élever, elle n’utilise que 30% de bois neuf au maximum et les laisse sur leurs lies sans aucun bâtonnage pendant plus d’un an, car elle pense que les anthocyanes qui colorent le vin peuvent se briser si on ne les traite pas avec douceur dès le début. Aussi charmants soient-ils, les vins de Barthod ne manquent ni de tannins ni de structure. “Les vins de Chambolle sont marqués par la roche calcaire; cela leur confère une bonne acidité, qui vient s’ajouter à la douceur florale”, explique-t-elle. Au risque de tomber dans le pompeux, déguster les vins de Ghislaine, c’est un peu comme se promener dans la campagne et traverser une prairie pleine de fleurs sauvages au printemps. On perçoit non seulement les différents parfums, mais aussi les chants des oiseaux et la texture de l’herbe haute.

Ghislaine a repris le domaine familial en 1986, qui totalise 5,68 hectares de vignes répartis sur la plupart des crus du côté Est de Chambolle. Aujourd’hui, son mari Louis Boillot et son fils Clément participent aux vinifications; c’est une histoire de famille et nous avons eu le plaisir de déguster aussi bien les vins de Ghislaine que ce de Louis, tandis que Clément se fait un nom à Moulin-à-Vent.

Voici les vins des parcelles de Ghislaine dont nous avons reçu quelques petites allocations.
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page
Par ordre décroissant