Jean-Pierre Cornut

Jean-Pierre Cornut
Fondé en 1941, ce domaine est aujourd'hui dirigé par Jean-Pierre Cornut, la troisième génération de la famille. En 1993, il a laissé tomber sa carrière dans le secteur aéronautique pour retourner à sa maison familiale à Chassagne Montrachet, lorsque son père est tombé malade.

Le château lui-même se trouve près du sommet du village de Chassagne. Construit sur les ruines d'un château du 15ième siècle, le manoir du 18ième siècle, aux motifs de losanges vernissées, a été restauré intégralement par Jean-Pierre. Les caves voûtées impressionnantes font partie du bâtiment original du 15ème siècle.

Pour illustrer à quel point cette partie de la Bourgogne peut être compliquée, Jean-Pierre accompagne les visiteurs à l'arrière de la maison où les vignes descendent vers la route principale. Le vignoble se situe dans la région du Maltroie 1er Cru et comprend trois parties: Maltroie, Maltroie Crêtes et le Clos. Le Clos de la Maltroye est nommé d'après le château et trois appellations différentes; tous plantés en rouge et blanc.

Quand Jean-Pierre a repris la société, il a bien pu utiliser sa formation d'ingénieur pour mettre en œuvre quelques changements significatifs tels qu'un système de contrôle de température pour la production de vins rouges et blancs, deux pressoirs pneumatiques et une machine de pigeage automatique pour les vins rouges. Grand et artistique (il est fier de sa collection d’art contemporain impressionante), Jean-Pierre Cornut est à la fois propriétaire et vigneron.

Maltroye est l'un des plus grands domaines à Chassagne avec 15 hectares de terres, dont 13 à Chassagne et 2 à Santenay, avec 70% de production de vins Premier Cru. Environ 70 000 bouteilles sont produites chaque année (60% de Chardonnay et 40% de Pinot Noir). Le bijou du domaine est le Clos de Château, un monopole, comprenant 1 ½ hectare de Chardonnay et 1 ½ hectare de Pinot Noir.

Les vins rouges et blancs ont des caves et des cuveries séparées. Les raisins Chardonnay sont pressés en moins de deux heures suivant la récolte. Les lies descendent dans la cuve et la fermentation commence dans des cuves en acier inoxydable à basse température avant que le vin ne soit transféré dans des fûts de chêne à la cave au rez-de-chaussée à température contrôlée. Les blancs ont une fermentation malolactique en barrique et vieillissent pendant un an en fût de chêne, avant de les mettre en bouteille, sous vide, avec un gaz neutre.

Pour les vins rouges, les raisins sont entièrement égrappés et pressés et ont une macération à froid avant la fermentation en acier inoxydable à des températures basses – ceci pendant une période de 25-30 jours. Le vieillissement sur les lies fines en fûts de chêne prend 14 à 18 mois avant la mise en bouteille, sous vide, au gaz neutre. Les fûts pour les vins rouges sont conservés sous terre dans des caves voûtées impressionnantes.

Les vins blancs ont souvent des arômes de pétrole dans le nez, signe de réduction. Cela passe assez vite pour révéler des saveurs vibrantes et nuancées de poire et de fleur avec une note sous-jacente minérale et de résine. Frais, ronds et secs, avec une longue et élégante persistance, ces vins vieillissent bien. Les vins rouges sont ronds et puissants et ont, dans une moindre mesure, le même nez réduit, qui s’ouvert pour révéler une grande pureté de fruit et un caractère exclusif.
Afficher en Grille Liste

16 articles

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

16 articles

par page
Par ordre décroissant