Médoc

Médoc

Le terme de Médoc s’applique à l’ensemble de la région géographique qui s’étire sur la rive gauche de la Gironde, depuis la ville de Bordeaux jusqu’à la Pointe de Grave, à l’extrémité de la péninsule, là où le plus vieux phare du monde encore en activité, le Phare de Cordouan, construit au 16ème siècle, monte la garde devant l’estuaire.   

En termes de vins, cependant, l’appellation Médoc est réservée aux vignobles de la partie septentrionale de la péninsule, à partir de Saint-Estèphe jusqu’à Bégadan, au Nord – soit 16 communes au total.

Par le passé, cette partie du Médoc géographique était appelée le Bas-Médoc, mais d’aucuns ont jugé que cette dénomination était par trop péjorative pour la qualité des vins de domaines dont certains, comme le Château Potensac ou le Château La Tour de By, rivalisent avec ceux du Haut-Médoc. 

L’AOC Médoc couvre 5.700 hectares, soit un peu plus d’un tiers de la surface totale du vignoble médocain.  Ses sols se composent d’argiles et de graviers; les principaux cépages, comme dans le reste du Médoc, sont le Cabernet Sauvignon et le Merlot, complétés par quelques pourcentages de Cabernet Franc, Petit Verdot, Malbec et Carmenère. Comme ailleurs en Médoc, on produit presque exclusivement des vins rouges (les rares bouteilles de blanc doivent être commercialisées sous le nom de Bordeaux). Ces vins sont généralement opulents, bien structurés mais peuvent être appréciés relativement jeunes, lorsque leurs notes fruitées prédominent. 

Afficher en Grille Liste

Produits 1-24 sur 281

Page
par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-24 sur 281

Page
par page
Par ordre décroissant