Bordeaux 2019

Bordeaux 2019
Quelle différence un mois peut faire! À l’époque du mois de mai, il était peu probable qu'il y aurait même une campagne En Primeur 2019 cette année. Les ravages et les inquiétudes causé par le Covid 19 avec le confinement dans la plupart du monde, les incertitudes de la démocratie de Hong Kong, les États-Unis de Trump et, finalement, le Brexit au Royaume-Uni avec la récession économique imminent ont amené de nombreuses personnes à réfléchir si c'était vraiment le meilleur moment de lancer un autre millésime bordelais.

Et puis… Château Lafite Rothschild a annoncé qu'il allait sortir prochainement à un prix considérablement réduit (un peu plus de 15%). Ensuite Neal Martin, l'un des plus grands critiques de vins de Bordeaux au monde a lancé une demande d’échantillons, la nouvelle était diffusé que 2019 est un millésime fabuleux, et le jeu était lancé. Après des semaines de terribles alertes, la rapidité avec laquelle la campagne En Primeur 2019 est lancé est incroyable. Si ce n'est pour dire presque chaotique, car nous en tant que négoce de vin doivent faire de notre mieux pour suivre les sorties chaque jour. Le succès de la campagne 2019 nous a tous pris un peu par surprise.

Oui, ceux d'entre nous qui produisent du vin à Bordeaux savaient depuis le début que nous avions un autre grand millésime sous la main. Dans certaines régions comme le nord du Médoc ou le plateau de Pomerol, la rumeur a retenti au cours de la récolte. Les couleurs étaient violet foncé ou pourpre; les arômes capiteux, parfumés, floraux et expressifs; les niveaux d'alcool étaient élevés, tout comme l'acidité. L’impressionnante structure tannique classique des vins a été merveilleusement tempérée par ces deux facteurs.

Nous avons dû surmonter de nombreuses obstacles au cours de la saison de croissance. D’abord un hiver doux et sec, suivi d'un printemps froid et pluvieux, avec un gel tardif menaçant les vignobles à au moins deux reprises. Lorsque l'été est arrivé, le temps est devenu chaud et sec, parfois à l'extrême. Juste au moment où nous commencions à nous inquiéter de la sécheresse, des nuits fraîches sont arrivées avec des pluies intermittentes parfaites pour la maturation des raisins et pour préserver la fraîcheur des raisins. Cette année, la pluie nous a sauvé plusieurs fois pendant l'été et au cours des vendanges: les raisins avec leurs petites baies serrées ont gonflé; leurs peaux polies et raffinées. Au début de la récolte, l'automne est arrivé avec des brouillards qui se sont dégagés pour révéler les jours d'été Indien. La vendange s'est déroulée comme jamais auparavant; la parfaite santé des raisins et les brouillards océaniques ont gardé tout sous contrôle, ce qui nous a permis de cueillir parcelle par parcelle sans aucun stress.

Et les vins? Robes foncés; petites baies; belle concentration de polyphénols (couleurs profondes et tanins soyeux); pas d'arômes herbacés car l'été chaud a entraîné la baisse de la pyrazine; une fraîcheur persistante; raisins sains et surtout une merveilleuse richesse mûre. Bien évidemment il y a des variantes: les grands terroirs ont fait de grands vins. Les petits terroirs on produit des vins attirants, avant-gardistes, simples et juteux. À maintes reprises, lorsque Alexander et moi avons dégusté les vins au cours de la deuxième semaine de juin, les vignerons ont cité les mots «Puissance et finesse», «Élégance et maturité», «Vibration énergétique», «Velours bleu», «Générosité charmante» «Classique moderne ». Des mots très émotifs et descriptifs qui évoquent le bonheur que ce millésime a donné aux vignerons de Bordeaux et donnera aux amateurs de vin pour les décennies à venir. Des comparaisons étant faites au 2010, 2016 et 2018, la fraîcheur de ce millésime malgré son taux d'alcool élevé sera l’aspect clé du millésime 2019.

Enfin, avant de vous laisser avec nos notes de dégustation* pour les plus que 90 vins que nous proposons En Primeur, nous devons parler des prix. Heureusement, les vignerons bordelais ont écouté la négoce et fait le point sur la situation mondiale causée par Covid 19. En général, les prix sont en baisse de 15% à 30% par rapport à l'année dernière et sont maintenant à un niveau dont le négoce du vin et les consommateurs de vin peuvent trouver beaucoup à apprécier dans ce millésime plutôt excentrique qui est annoncée en ces temps extraordinaires.

Comme toujours, Jacques, Alexander et moi-même sommes là pour vous conseiller et nous partageons avec plaisir nos expériences de vinification et de dégustation des 2019. Profitez des vins, amusez-vous en faisant votre sélection et surtout profitez de cet été alors que nous commençons à avoir plus de liberté et de soleil.


Fiona Morrison M.W.
Juin 2020

*Pour clarifier les notes de dégustation de cette année, nous avons ajouté les initiales à la fin de chaque note afin que vous sachiez par qui elles ont été écrites. FM signifie Fiona Morrison et ADR fait référence à Alexander De Raeymaeker.
Afficher en Grille Liste

Produits 1-24 sur 42

Page
par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-24 sur 42

Page
par page
Par ordre décroissant