Riesling

Riesling

Le Riesling est une des variétés des plus nobles au monde. Il atteint son expression la plus intense dans des régions froides où les grappes peuvent mûrir lentement et longtemps, ce qui permet un excellent développement aromatique et maintient l’acidité croquante. La région la plus vaste où est cultivé le Riesling est l’Allemagne, suivie de l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche, l’Amérique et l’Alsace.  

Les arômes typiques du Riesling sont des notes florales, fruits à noyaux en combinaison avec une acidité racée. Il peut être vinifié sec ou avec différents degrés de sucre résiduel – tout à l’opposé du Chardonnay ou du Sauvignon Blanc qui sont presque toujours secs. La douceur du Riesling accentue ses arômes fruités et met en balance son acidité, mais pour le consommateur il est souvent difficile de dire si le vin est sec, demi-sec ou doux.  Le Riesling n’est presque jamais vinifié ou vieilli en barriques de chêne et n’a donc jamais d’accents de bois ou de vanille.  Quand les grappes sont cultivées dans des climats secs et ensoleillés ou sur des sols pauvres et rocheux, l’on attribue souvent au Riesling des arômes de “pétrole” ou de “kérosène”. Dans la plupart des Rieslings ces notes sont de plus en plus apparentes après vieillissement, alors que les autres arômes disparaissent petit à petit.    

La région préférée du Riesling est l’Allemagne, où il existe beaucoup de différents styles : de sec à presque austère, tel que le Riesling du Rheingau avec une belle veine d’acidité, jusqu’au Riesling de la Moselle fruité et pur. Les vins sans sucre résiduel – jusqu’à 9 grammes par litre – sont dénommés “trocken”.  

Le Riesling gagne petit à petit du terrain dans le Nouveau Monde sous différents styles : d’ultra sec aux arômes de citron vert et aux notes de kérosène à doux au sucre résiduel aux notes de fruits primaires. 

Afficher en Grille Liste

2 articles

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

2 articles

par page
Par ordre décroissant